Casinos en ligne sans dépôt

L’univers des casinos a toujours été un point de fascination pour de nombreux amateurs de jeux de hasard. Cependant, ces salles de prestige étaient autrefois réservées à une clientèle riche, élégante, et non accessibles aux communs des mortels. Avec Internet, les casinos en ligne sont apparus. Ces sites virtuels offrent les mêmes sensations que chez les casinos traditionnels, sauf que tout s’effectue de chez soi, via son ordinateur.

Il est même désormais possible de jouer au casino en ligne gratuit grâce au système des bonus. Un concept qui a fait son apparition il y a quelques années et qui a permis à de nombreuses personnes de se lancer dans l’aventure, sans risque.

La gratuité des casinos en ligne grâce aux bonus

L’obtention du bonus s’effectue lors de la création et de la validation de son compte par les administrateurs du site. Une fois cela effectué, le joueur se voit créditer d’une somme d’argent, directement utilisable pour jouer aux différentes applications.

Le concept de casino sans depot permet ainsi de découvrir à son aise les fonctionnalités de la plateforme. Quelques mises, un peu de chance, et voilà un petit pactole gagné sans avoir pris le moindre risque. Il faut cependant bien vérifier quelles sont les conditions d’utilisation de ces bonus, car il y a bien souvent des clauses qui empêchent le joueur de retirer ses gains en deçà d’un certain montant.

Des bonus plus ou moins importants en fonction des sites

Certains éditeurs n’hésitent plus à proposer des bonus très importants pour attirer le chaland. En général, ces bonus peuvent aller de 5 à 50 euros, en fonction de la saison. Chez astral casino par exemple, vous pourrez récupérer jusqu’à plusieurs dizaines d’euros lors de la validation de votre profil par un administrateur. De quoi tester en long, en large et en travers les différentes applications disponibles.

Fusion de la Deutsche Börse et du London Stock Exchange

Deutsche Börse a annoncé ce matin son projet de fusion avec le LSE (London Stock Exchange). A travers cette fusion, ces deux opérateurs de bourse veulent favoriser les transactions d’un point de vue général mais aussi réaliser des bénéfices de part et d’autre. Cette fusion, toujours selon les deux opérateurs, devrait leur permettre de dégager plus de 400 millions d’euros de synergie chaque année. Cela concerne principalement une meilleure maîtrise des coûts, notamment concernant les coûts d’exploitation, qui devraient être ainsi réduis d’environ 20%. Pour rappel, ces coûts ont été pour les deux opérateurs d’un montant avoisinant les 2,2 milliards d’euros pour 2015, soit une partie qui n’est pas négligeable dans leurs résultats. La fusion entre les deux groupes s’effectuera à travers un processus d’échanges de titres, ce qui permettra aux actionnaires de Deutsche Börse d’avoir la majorité de ce nouveau groupe, puisque la participation de l’opérateur allemand devrait se porter à hauteur de 54%.

Une fusion bénéfique pour les marchés

Ce type de rapprochement est toujours une bonne nouvelle pour les marchés et ses opérateurs (courtier en ligne…) car il permet de simplifier le fonctionnement de la bourse en général et de limiter le nombre d’acteurs opérants, ce qui permet d’effectuer un meilleur contrôle de la part des autorités mais aussi de limiter les risques de pratique anticoncurrentielle, comme par exemple cela avait été le cas avec la manipulation des taux du Libor il y a quelques mois. La mise en place de cette fusion devrait s’effectuer dans les semaines à venir a déclaré le directeur général de la Deutsche Börse. Pour débuter de la meilleure des manières en bourse, prenez le temps d’ouvrir un compte démo afin de vous familiariser avec l’environnement des marchés et ainsi maximiser vos chances de devenir un trader gagnant.

Fusion entre Cortal Consors et Hello Bank

La fusion entre les deux filiales de BNP Paribas Cortal Consors et Hello Bank avait été annoncée à la fin de l’année 2014. Cette stratégie va permettre de regrouper les deux types d’activités de ces deux filiales, à savoir l’investissement financier de Cortal Consors et l’activité de banque en ligne classique de Hello Bank. Les activités de Cortal Consors seront ainsi totalement intégrées par la banque en ligne Hello Bank le 16 novembre prochain. Hello Bank deviendra donc un acteur de poids sur le marché de la banque en ligne en proposant dorénavant des activités complémentaires. Ce regroupement lui permettra de concurrencer davantage les acteurs déjà fortement implantés et proposant des activités diversifiées comme Boursorama Banque notamment. Ouvrir un compte bancaire ING Direct permet également de profiter de produits variés, du compte courant au PEA, au même titre qu’un compte en ligne Boursorama Banque. Avec cette fusion, Hello Bank rentrera donc elle aussi dans la cour des grands.

Quelles nouveautés pour les clients ?

Les clients souhaitant ouvrir un compte bancaire Hello Bank n’observeront aucun changement majeur, si ce n’est qu’ils pourront opter pour davantage de produits. En revanche, pour les clients actuels de Cortal Consors possédant un PEA, un compte-titres ou une assurance-vie, ils verront leurs titres être transférés chez Hello Bank en ayant la possibilité de souscrire de nouvelles offres bourse intéressantes. C’est donc Hello Bank qui assurera la gestion de ces nouveaux comptes. Les clients de Cortal Consors ont également été prévenus par courrier qu’ils recevraient de nouveaux RIB bancaires ainsi que de nouveaux moyens de paiement qui seront remplacés de manière gratuite par ceux de la banque en ligne Hello Bank.

Nouvelle vague de suppression de poste chez Hewlett-Packard

Hewlett-Packard a annoncé la suppression de 30 000 postes suite à une décision de restructuration de sa division des services pour les entreprises. Cette nouvelle intervient après que le groupe ait annoncé sa volonté de diviser en deux sa société, avec d’un côté HP Inc qui va regrouper les activités du groupe concernant les ordinateurs et les imprimantes et de l’autre côté Hewlett-Packard Entreprise qui lui se concentrera sur la vente de matériels et de services informatiques pour les entreprises. Pour rappel, Hewlett-Packard avait déjà annoncé la suppression de 55 000 postes dans le cadre de sa restructuration, ce qui aura pour conséquence une charge d’environ 2,7 milliards de dollars qui sera comptabilisée pour l’exercice du quatrième semestre qui se clôturera à la fin du mois d’octobre. L’opération de restructuration devrait faire économiser au groupe 2 milliards de dollars auxquels s’ajouteront la division qui doit s’opérer dans le groupe.

Des économies pour des objectifs ambitieux

Ces économies vont permettre au groupe d’atteindre une marge opérationnelle, le rapport entre le résultat d’exploitation et le chiffre affaire, qui sera entre 7 et 9 % sur le long terme. De plus, pour 2016, Hewlett-Packard voudrait réaliser un bénéfice par action qui serait compris entre 1,85 et 1,95 dollars pour un free cash-flow estimé à 2,2 milliards de dollars.

À la vue des efforts que réalise le groupe pour parvenir à ses objectifs et des gros mouvements structurels qu’il entreprend, notamment à travers cette restructuration, il y a de grandes chances pour que ses bénéfices et ses estimations soient réalisées pour l’année prochaine. Il faudra donc suivre à travers la bourse en direct l’évolution du cours du groupe, mais aussi les évolutions fondamentales et techniques du marché de l’informatique, condition essentielle à étudier pour savoir comment devenir trader sur ce marché.

Cristiano Ronaldo fait le buzz dans un casino australien

On connaît l’intérêt que le joueur de football Cristiano Ronaldo porte au poker. Alors qu'il vient récemment de faire un partenariat avec le site Pokerstars, le joueur du Real Madrid s'est laissé aller aux joies du casino Crown de Melbourne, lors de son passage en Australie dans le cadre de la tournée de son club.

Cristiano Ronaldo a fait un petit coup de pub gratuitement en publiant une photo de lui sur son compte Facebook en train de disputer une partie au sein de l'établissement. En quelques heures, l'image a buzzé et reçu plus d'un million de likes ainsi que 10 000 commentaires de ses fans. Les connaisseurs des casinos australiens ont reconnu, à travers la photo, la Mahogany, la pièce réservée aux parties aux enjeux très élevés. Une démonstration de l’intérêt réel que porte le portugais pour le poker, prouvant ainsi que son engagement ne se limite pas simplement à une campagne de marketing, comme c’est le cas de la plupart des stars qui sont sponsorisées par des plateformes connues permettant de jouer au casino gratuit, comme PokerStars par exemple.

Le sponsoring est toutefois un très bon moyen pour les sites de casino en ligne de pouvoir s'offrir des ambassadeurs de renom pour vanter les mérites de leurs rooms, ainsi que pour attirer les fans des stars internationales. On se souvient récemment que c'était jusqu'ici Rafael Nadal, star du tennis international, qui enfilait le costume d’ambassadeur de Pokerstars aujourd'hui porté par Cristiano Ronaldo. On ne sait guère si Cristiano a gagné ou non lors de sa partie mais une chose est sûre : c'est une belle opération publicitaire autant pour PokerStars que pour le casino australien !